Affaire riz en plastique: le démenti du patronat

L’union nationale des employeurs de Mauritanie a démenti jeudi l’existence sur le marché local  de riz en  plastique.

Dans un communiqué ;  l’union déclare avoir mené une enquête après que des informations aient circulé en ce sens, qui a permis de d’examiner le produit suspecté, la traçabilité de son importation et son transport, le pays producteur et les emballages.

Le communiqué ajoute que les autorités chargées du contrôle aux ministères du commerce, de la santé et de l’environnement ont effectué une enquête parallèle pour vérifier les informations rapportées et les résultats de l’enquête ont confirmé l’inexistence sur le marché  national de riz en  plastique.

Aux abois depuis que  la rumeur sur la commercialisation sur le marché d’un  ‘  prétendu riz en plastique’  a fait le buzz sur la toile ces derniers jours , les consommateurs  attendent la réaction du gouvernement.

 

 

Pour rappel, il y a  deux semaines, l’association mauritanienne pour la protection du consommateur et la santé de l’environnement avait demandé l’ouverture d’une enquête à propos de l’existence sur le marché local d’une importante quantité de riz avarié, héritée des stocks de la défunte SONIMEX liquidée dans l’opacité la plus totale sans se soucier de sa fonction d’utilité sociale, et sur laquelle était portée une mention attestant que le produit était impropre à toute consommation humaine et animale.

L’association avait estimé  le stock   incriminé à 23.000 tonnes  vendu à trois commerçants différents avec la recommandation « impropre à toute consommation humaine et animale ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 26 =