La BAD investit dans le fonds MPEFd’AfricInvest

Une participation à hauteur de 20 millions d’euros dans le Fonds d’investissement (MPEF IV) d’AfricInvest vient d’être approuvée, vendredi 20 juillet 2018, par le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD).
Cette démarche s’inscrit dans l’objectif d’accélérer le développement des PME nord-africaines à moyenne capitalisation et ayant un potentiel de croissance dans la région et en Afrique subsaharienne.
Le fonds MPEF IV vise à lever une capitalisation de 200 millions d’euros afin de financer la croissance d’une quinzaine d’entreprises fortement implantées sur le marché local. Les investissements varient entre 8 et 25 millions d’euros et devraient créer 2 700 emplois environ, dont 30 % seront destinés aux femmes.
« Ce projet va permettre de renforcer les capacités d’investissement d’entreprises de taille moyenne, qui vont pouvoir ainsi se développer sur de nouveaux marchés à forte valeur ajoutée en Afrique subsaharienne », d’après les déclarations de Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque africaine de développement pour la région Afrique du Nord.
Abdu Mukhtar, directeur du département du développement de l’industrie et du commerce à la Banque, précise que le but de cette démarche est l’intégration de ces entreprises dans la chaîne de valeur africaine.
Pour la BAD, cette prise de participation s’inscrit dans le cadre de la Stratégie décennale et la Politique de développement du secteur privé de l’établissement financier. Plus précisément, elle s’aligne sur deux des cinq axes programmés qui sont: industrialiser l’Afrique et intégrer l’Afrique. Les autres axes se focalisent sur l’amélioration de la qualité de la vie, fournir de l’énergie ainsi que de la nourriture à l’Afrique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 29 =