Biram arrêté suite à une plainte d’un journaliste

Arrêté ce matin à son domicile, Biram Dah Abeïd est présentement entendu au commissariat de police de Riadh 1, au moment où ces écrits sont en ligne. C’est suite à une plainte du journaliste Dedde Ould Abdellahi pour « injures » que le leader abolitionniste a été cueilli tôt ce mardi matin par les limiers. Soupçonnant l’ex correspondant d’Al Jezira à Sao Paulo d’être un ‘’espion au service de Ould Meguett’’, le directeur général de la sûreté nationale, Biram avait décoché des flèches empoisonnés à son égard . Les charges jugées violentes de Biram avaient fait le tour de la toile. Dedde avait interviewé Biram, en juin dernier, tout juste après la signature del’alliance électorale RAG/Sawab. Le journaliste s’est contenté de «manipuler cette interview en dénaturant les propos de Biram mais auss en ne sortant que quelques extraits pour corroborer certaines informations », indique un proche du leader abolitionniste.
L’intégrale de cette interview n’a jamais été diffusée corroborant ainsi les dires des abolitionnistes.
Recevant une délégation du syndicat des journalistes mauritaniens,
Biram avait renouvelé ses accusations. A la demande d’excuses formulée par les syndicalistes, Biram avait opposé un niet catégorique.
lecalame.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 20 =