fiscalité : ils payaient 100, on leur réclament 500

Ambiance de ville morte, ce matin dans le quartier de la grande distribution en gros de la commune de Tevrag zeina sise la policlinique suite au mot d’ordre de grève lancé par l’association des grossistes de la capitale.
l’activité commerciale a été suspendue toute la matinée . Ces derniers entendent protester contres les avis d’imposition dont l’assiette a été fortement modifiée , au point de voir le plancher multiplie’ par cinq. Pour ces commerçants, le montant moyen annuel d’imposition passe de 100 milles a 500 milles. C’est un véritable choc dans ce milieu, car ils estiment que la pilule dure a avaler. Du côte’ de l’administration , on reste ferme. Car , l’on estime l’avis d’imposition dérisoire par rapport a ce qu’ils gagnent. En attendant la fin de cette grève, le torchon brule entre la direction des impôts et les grossistes en alimentation générale qui ne veulent pas se soumettre à la réglementation.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 × 3 =