Mauritanie-Mali: la diplomatie< énergétique> prend le dessus

Après le Sénégal, la Mauritanie va exporter son surplus d’électricité vers le Mali.
La partie Mauritanienne Via la Somelec , opérateur national d’électricité s’engage a fournir 500 mégawatts au Mali. Cette décision a été prise dans le cadre de la visite de travail que vient d’effectuer à Nouakchott, le premier ministre malien M. Soumeylou Boubèye Maïga.
On rappelle qu’un accord similaire avait été conclu entre la Mauritanie et le Sénégal et est entré en vigueur depuis 2015.
Cet accord porte sur la fourniture entre 80 et 100 mégawatts et rapporte a la Somelec près de six milliards par an.
Il convient de rappeler qu’ Il aura fallu investir plus d’un milliard de dollars entre 2010et 2014 pour moderniser les équipements de la somelec .
cinq nouveaux outils de production ont été mis en service à Nouakchott entre 2010 et 2015 :

Il s’agit de la Centrale Arafat 2 de 10 MW, la Centrale Wharf de 36 MW, la Centrale solaire photovoltaïque Cheikh Zayed de 15 MW, la Parc éolien de 30 MW et la Centrale Duale Nouakchott Nord de 180 MW), pour que la Somelec sorte du rouge et devienne le levier de notre diplomatie énergétique.
FallMohamed

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
48 ⁄ 24 =