Pétrole: le baril franchit le cap de 80 dollars

 

Réagissant  à la décision de la réunion du comité adjoint de monitoring OPEP non OPEP, tenue  dimanche dernier à Alger,  portant sur le maintien des niveaux de production de pétrole actuelle, le cours du Brent, référence du marché mondial, a franchi ce  lundi le cap des 80 dollars pour remonter à son meilleur niveau depuis mai dernier. Il s’inscrit à 80,38 dollars , en hausse de près de 2% sur la séance et de 20% depuis le début de l’année.

« L’OPEP n’est pas une organisation politique et n’est pas concerné par les tensions politiques », tel semble être le message envoyé par le    président de la conférence de l’OPEP, au président des Etats Unis d’Amérique. C’est aussi un message de résistance  des pays membres et non membres de l’OPEP, aux pressions américaines visant à combler le gap laisse par l’iran.Ces derniers ont été très clairs lors de la réunion d’Alger en  s’accordant  sur le maintien de la resolution de juin dernier.  Estimant que l’accord d’Alger, à été respecté à plus de 100% et que cela avait indéniablement apporté une stabilité du marché.

Aussitôt,  les groupes de négoce Trafigura et Mercuria, réuni, ce lundi  à la conférence pétrolière régionale Appec (Asia Pacific Petroleum Conference) à Singapour,alertent que  le prix du baril pourrait  s’envoler  voire même  dépasser les 100 dollars suite à l’entrée en vigueur des sanctions américaines sur l’Iran, selon, Reuters.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 × 22 =