Le vote pour les élections législatives, régionales et municipales a débuté ce samedi

Le vote pour les élections législatives, régionales et municipales a débuté ce samedi à 8 heures (locales et TU), sur l’ensemble du territoire national.
Le fichier électoral  est constitué par près de 1,4 millions d’inscrits.
Le vote des  forces armées et de sécurités a été organisé  vendredi « pour leur permettre de se libérer et de s’acquitter de leur mission républicaine »  selon le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Mohamed Vall ould Bellal.
Le haut  responsable de la CENI reconnaît le caractère « complexe » de ce vote inédit dans l’histoire du pays.
Il affirme cependant que toutes les dispositions  ont été prises pour un bon déroulement de celui-ci: «tout le matériel électoral a été envoyé à temps  dans les chefs lieux de régions et distribué au niveau de toutes les  circonscriptions».

98 partis politiques, 1376 listes pour les municipales, 67 listes pour les élections régionales, 96 listes pour les législatives  et 87 listes de femmes,  sont en lice dans le cadre de ces  élections générales  qui se traduisent par l’organisation de cinq (5) scrutins simultanés.

Les élections législatives, régionales et municipales 2018 en Mauritanie sont qualifiées de « très décisives » par de nombreux observateurs.
Après le boycott de novembre/décembre 2013, l’opposition dite radicale est  présente cette fois. Ce qui renforce les enjeux d’un vote intervenant à quelques mois d’une élection présidentielle à laquelle ne devrait pas prendre part le chef de l’Etat en exercice,  pour cause de limitation  constitutionnelle des mandats.

Fortement engagé dans la campagne électorale 2018, le président Mohamed ould Abdel Aziz a occupé les  devants  de la scène médiatique pendant la quinzaine écoulée.

lecalame

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 1 =